LIVRAISON OFFERTE

DÈS 50€ D’ACHAT

LIVRÉ EN 72H
PAIEMENT SÉCURISÉ

Les plantes bénéfiques pour les femmes

Les plantes bénéfiques pour les femmes

09 March 2022

Les plantes bénéfiques pour les femmes

La phytothérapie, autrement dit les remèdes par les plantes, a depuis longtemps fait ses preuves à travers les civilisations. Au XVIè siècle, le médecin et philosophe Suisse Paracelse prônait une médecine adaptée en fonction du sexe, car en effet, les hommes et les femmes ne sont pas toujours confrontés aux mêmes maux. Les plantes accompagnent les femmes au cours de leur cycle et les aident à équilibrer leurs hormones. Nous avons décidé de vous dévoiler le secret de 5 plantes particulièrement bénéfiques pour elles. 

  1. La sauge
  2. L’alchémille
  3. Le Shatavari
  4. Le pissenlit
  5. Le chanvre

 

La sauge

Pot avec bouquet de sauge

Il est difficile de déterminer l’origine de cette plante, tant elle est ancienne. On la retrouve aussi bien en Chine, en Europe, en Amérique du Nord, qu’en Amérique du Sud. De plus, il existe plus de 900 espèces de sauge, dont une très en vogue depuis quelques années et qui nous vient du Mexique : la chia. 

Cette plante, réputée depuis l’Antiquité comme étant l’allié des femmes, porte le nom latin de “salvia” signifiant “santé”. Si elle est un compagnon formidable pour les femmes à travers les âges, c’est pour sa forte teneur en œstrogènes. Par ailleurs, ses vertus antispasmodiques agissent sur le syndrome pré-menstruel (SPM) ainsi que les douleurs causées par les règles. 

Pour les femmes en situation de pré-ménopause, cette plante est idéale, car elle apporte stabilité et régularité au cycle qui, à cette période de la vie, a tendance à devenir de plus en plus anarchique.

Pour celles faisant l’expérience des effets secondaires dus à la ménopause, la sauge permet d’atténuer bouffées de chaleurs et suées nocturnes. En effet, la phyto-œstrogène qu’elle contient vient pallier la chute d’hormones des femmes ménopausées.  

Enfin, cette plante permet de soigner de manière naturelle les infections urinaires. Il faut, pour se faire, prendre un bain infusé à la sauge.

Cette plante médicinale se consomme aussi bien comme herbe aromatique à intégrer dans l’alimentation, qu’en infusion. 

L’alchémille

Une tasse de tisane et une branche d'achémille à côté

L’alchémille, surnommée également herbe aux femmes, provient d’Europe. On la trouve aisément dans les montagnes françaises.

À l’instar de la sauge, l’alchémille aide les femmes pendant leur cycle menstruel grâce à ses vertus astringente et anti-inflammatoire. De plus, c’est un régulateur hormonal puissant et agit sur les insomnies liées à la ménopause. Puisque c’est un hémostatique, cette plante permet de réguler le flux pendant les règles. Enfin, l’alchémille est recommandée en cas de mycose vaginale. Enfin, cette plante est l’alliée des femmes atteintes d’endométriose. 

Les flavonoïdes présents dans l’alchémille renferment des vertus antioxydantes qui participent au maintien d’une bonne circulation sanguine. Ainsi, elle aide à lutter contre les jambes lourdes.

Enfin, cette plante médicinale contient une forte teneur en tanins qui participe au processus de cicatrisation. De ce fait, elle est utilisée pour améliorer l’état général de la peau, en particulier au niveau des vergetures et de la cellulite. 

Il est possible de consommer l’alchémille en infusion, bien que son goût soit très amère.

Le Shatavari

Racines de Shatavari

Le Shatavari est une plante originaire d’Inde. Elle est également connue sous le nom d’Asperge à grappes ou de Plante aux cents racines. C’est une plante médicinale largement utilisée dans la médecine Ayurvédique. Pour les femmes, elle possède des vertus très intéressantes, car : 

  • elle apporte un soutien en période de règles et atténue les douleurs pré-menstruelles ;
  • elle augmente la fertilité des femmes. En effet, cette plante est utilisée comme tonique utérin. Ainsi, le shatavari est recommandé pour les femmes souhaitant concevoir. Par ailleurs, il réduit le risque de fausse couche ;
  • c’est un aphrodisiaque pour les femmes et vient stimuler la libido féminine ;
  • le shatavari aide à la lactation chez les femmes venant d’accoucher. En effet, cette plante a le pouvoir d’augmenter la production de prolactine, l'hormone responsable du lait maternel ;
  • le shatavari contient de nombreux phyto-œstrogènes et agit donc favorablement à la régulation des hormones féminines ;
  • enfin, cette plante calme les bouffées de chaleur provoquées par la ménopause et agit comme un rafraîchissant. 

C’est en partie la racine de cette plante qui est consommée. Généralement disponible sous forme de poudre, il est assez facile de l’inclure dans l’alimentation ou de la mélanger dans une boisson. Par ailleurs, en médecine traditionnelle indienne, il est courant de consommer le shatavari dans du beurre clarifié (ghee) ou dans un verre de lait chaud avec un peu de miel.

Le pissenlit

Pissenlit fleurs et huile

Haït par les jardiniers, le pissenlit, également connu sous le nom de dent-de-lion, est depuis longtemps reconnu dans la phytothérapie pour ses nombreuses vertus. Cette plante, en plus d’exercer de nombreux bienfaits sur la digestion et pour prévenir des calculs rénaux, est un allié incroyable pour les femmes. En effet, la fleur, riche en œstrogène, soulage les douleurs mammaires à l’approche des règles. En Chine, elle est depuis peu utilisée dans le traitement des cancers du sein et en Europe, on la recommande pour traiter l’endométriose. Son nom vient de “pisse au lit” et fait écho à ses vertus diurétiques puissantes. Le pissenlit est donc à consommer en cas d’infection urinaire, mais aussi pour lutter contre la rétention d’eau et par là-même, contre la cellulite. Enfin, cette plante, riche en potassium, aide à diminuer les contractions utérines pendant la période de menstruation.

Le dent-de-lion, se consomme aussi bien en salade qu’en infusion ou décoction. Sa fleur, mais aussi la tige sont propres à la consommation.

Le chanvre

Fleur de chanvre sur pied

Le chanvre, également connu sous le nom de Cannabis Sativa L., est originaire d’Asie du Sud Est.

Cette plante est depuis longtemps utilisée en phytothérapie pour soigner les maux des femmes. Autrefois l’utilisation du cannabis était recommandée pour soulager les douleurs liées à l’accouchement. De nos jours, les femmes utilisent le CBD, c’est à dire l’un des nombreux cannabinoïdes contenus dans la plante de chanvre et ne produisant aucun effet psychoactif, pour soulager divers maux : 

  • crampes menstruelles
  • symptômes du syndrôme pré-menstruel (SPM)
  • régulation de l’humeur pendant le cycle, mais aussi en périodes de pré-ménopause et de ménopause
  • aide à lutter contre l’insomnie pour les femmes ménopausées
  • aide à lutter contre la dépression dûe aux changement hormonaux brutaux
  • soulage les douleurs liées à l’endométriose
  • prévient des risques d'ostéoporose en augmentant le taux d’ostéoclastes et en accélérant la guérison des fractures osseuses

 

Le CBD se consomme très bien sous forme d’infusion. Les feuilles de chanvre sont mélangées à d’autres plantes et le cannabidiol va venir renforcer l’effet des autres ingrédients, en plus d’agir sur les choses précédemment citées. 

 

Vous allez aussi aimer :